JI DAHAI

En 2005, après avoir parcouru les routes de pèlerinages bouddhistes et taoïstes, il poursuit sa quête spirituelle en France sur les Chemins de Compostelle. Pour l’artiste-peintre, la compréhension de l’Autre passe par l’expérimentation de la spiritualité universelle. Lors de son voyage, il prend le temps de s’arrêter à chaque lieu d’inspiration pour esquisser un croquis qui lui servira de base pour de futurs dessins, synthèse poétique entre sa culture asiatique et la mystique chrétienne du chemin. JI Dahai réincarne le lettré chinois. Il est aujourd’hui installé dans la cité romaine d’Arles. Fondateur de « La Cour des Calligraphes », il enseigne la calligraphie chinoise et partage ainsi sa passion de l’art du pinceau.

Ji Dahai est né en 1968 dans une Chine en pleine révolution culturelle. Issu d’une famille de médecins, il grandit dans une résidence militaire de Pékin. 

Vigne2 - Copie (Grand)
arbres 2
arbres
85bf5e_54c230e7bb284b009f7f8c6de7bbdcf7_
Vigne1 - Copie (Grand)
tampons
grenadier
les gorges du verdon
lavande
portrait.JPG