Barbara Schroeder

Puisant son inspiration depuis une vingtaine d’années
dans le règne végétal, Barbara Schroeder cultive et récolte
un bestiaire imaginaire avec, inscrit en filigrane, le thème
ancestral de la fructification. Le véritable déclic s’est produit au Rijksmuseum d’Amsterdam où étaient exposées
des scènes dites « mineures »: des scènes de marché, des
natures mortes où des légumes tels les choux qui étaient
au premier plan. Dans cette esthétique de la métamorphose,
la coloration terreuse de sa gamme chromatique semble avoir fait de la terre nourricière un symbole récurrent de l’idée de maternité. Symbole au sein duquel - que ce soit dans ange gardien, cailloux mojaves ou châtaignes- l’irruption des blancs incite l’appel à l’éclosion qui caractérise
son travail. Décrivant les phases du cycle de la vie
par la variation lumineuse, les contenant d’un trait noir,
l’inventaire baroque de Barbara Schroeder travaille à
décrypter au plus près la quintessence de ce battement
organique: écorce, cosse, pulpe, fibres, graines… Une histoire
charnelle, une histoire de corps tout simplement.

portfolio2021complet LD_Page_47 (2)
portfolio2021complet LD_Page_37
portfolio2021complet LD_Page_31
portfolio2021complet LD_Page_07
portfolio2021complet LD_Page_39 (2)
DSC_0440
portfolio2021complet LD_Page_32 (2)
portfolio2021complet LD_Page_15 (3)
portfolio2021complet LD_Page_12
portfolio2021complet LD_Page_30 (2)
portfolio2021complet LD_Page_15 (2)
54_365
10porcelaines365web
portfolio2021complet LD_Page_02 (2).jpg