Frédéric DAVIAU

Si paysage il y a, il ne peut être que mental, fruit de la vision intérieure d’un pays cocagne dont les rythmes doivent plus à l’architecture et à la musique qu’à la topographie.

 

Les dessins de Frédéric Daviau font paysage.
Le geste du dessin participe d’un double mouvement. Celui d’une « condensation » dans la réalisation du dessin lui-même, sur des supports divers: papier, toile, bois, étendant ainsi l’usage du simple crayon à une variété de situations, et celui d’une « dilatation », du regard étendu qui se déploie depuis le souvenir des espaces parcourus physiquement. 


Né en 1959, Frédéric Daviau suit dès 1974 une formation à l’école Olivier de Serres à Paris. Ancien élève de l’ENS de Cachan, il mène aussi une activité d’enseignement à L’ENSAAMA et participe à des interventions ponctuelles ( Ecole du paysage de Versailles, Atelier du Carrousel du Louvre… ).

Paysage avec deux passages. 3376 cm
10-__D'après_Ruysdäel,_VB
9-__Feuillées_1,_516._32,574_cm
8-  Arbres jaunes, 14. 32100 cm
7-  Cingle bleue, 16. 3276 cm
6-  Combe rouge, 114. 3375 cm
5-  Combe, 416. 3375 cm
4-__Lisière_716._3275_cm
3-__Frondaisons,_Lisière._916._3278_cm.
1-  Combe, 617. 3375 cm
2-  L'orée, 1116. 3276 cm
1-__Aménagements_au_désert,_1116
20200420_182339.jpg